Iyangar Portrait.png

QU'EST-CE QUE LE YOGA IYENGAR ?

yoga02-2.png

LE YOGA IYENGAR

L’enseignement du yoga de BKS Iyengar est basé sur la pratique approfondie des Asanas (les postures) et du Pranayama (la respiration), les 3ème et 4ème membres des «8 piliers du yoga» (Asthanga yoga).
L’intensité et la dynamique, la précision et la rigueur le caractérisent.

Asanas : les postures dont l’élaboration a duré des siècles, sont destinées à exercer chaque muscle, chaque nerf et chaque glande du corps.
Elles procurent un corps souple, fort et musclé et le protègent contre la maladie.
Elles diminuent la fatigue et apaisent le système nerveux.
Leur action majeure se porte sur l’esprit qu’elles calment en le disciplinant.

Pranayama : le mot prana signifie souffle, respiration, vie, vitalité, énergie ou force. Il désigne également l’âme.
Ayama signifie longueur, expansion, allongement ou retenue. Pranayama signifie donc prolongement du souffle et son contrôle.C’est la science de la respiration, l’axe autour duquel tourne la roue de la vie.

Les Asanas et le Pranayama deviennent méditation dans l’action.

VIVRE L'INSTANT PRÉSENT

Le yoga permet de prendre conscience des états mentaux qui nous agitent perpétuellement. Mais également à les connaître expérimentalement par la pratique en progressant pas à pas, grâce à une série d’exercices qui demandent à être réalisés dans une présence à soi totale.

C’est une invitation à vivre l’instant présent et à faire le vide car l’attention est réquisitionnée sur la partie du corps qui travaille.

C’est aussi être pleinement dans la sensation et nulle part ailleurs.

Un ensemble de supports matériels (couvertures, ceintures, etc) en permettent l’accès à tous sans distinction d’âge.

Le yoga, c’est une méthode de santé, mais aussi une voie de développement intérieur qui utilise le corps pour affiner l’esprit et permet d’obtenir une plus grande mâtrise tonico-émotionnelle.

Deesse_2.png
yoga03.png

YÉHUDI MENUHIN, ÉLÈVE DE BKS IYENGAR NOUS ÉCLAIRE SUR SON EXPÉRIENCE

«La pratique du yoga nous ramène à notre propre corps, notre premier instrument, et nous apprenons à en jouer, à en tirer le maximum de résonance et d’harmonie.

C’est une technique idéale pour prévenir les maladies physiques et mentales et protéger le corps en développant une sensation inébranlable d’assurance et de sûreté de soi.

Par sa nature même, il est inextricablement lié aux lois universelles; car le respect de la vie, la vérité et la patience sont autant d’éléments indispensables pour permettre une respiration calme dans la paix de l’esprit et la fermeté de la volonté.


Pour ces raisons, il demande un effort total, mettant en jeu et façonnant l’être humain tout entier.

Aucune répétition mécanique n’intervient, ni paroles vaines comme dans le cas des bonnes résolutions et des prières formelles.
Par sa nature même il est à chaque instant un acte vivant.»

LES CHAKRAS

Les chakas ou roues sont des centres d’énergie au nombre de 7 à 32. Ils se situent le long du canal central qui relie le périnée au sommet de la tête, et correspondent à nos principaux plexus dans le corps.

A partir de chaque centre, l’énergie rayonne tout autour comme une sphère. Ces sphères s’interpénétrant les unes avec les autres.

D’après les textes tantriques, le but de Pranayama (respiration) est d’éveiller la Kundalini, la force cosmique primordiale, divine, qui est en nous.

La kundalini est symbolisée par un serpent lové sur lui-même et qui dort dans le chakra racine : Muladhara chakra.

Les principaux chakras sont :

  • Muladhara chakra, situé dans la région pelvienne au-dessus de l’anus.

  • Svadhisthana chakra, au niveau des organes génitaux.

  • Manipura chakra, au niveau du plexus.

  • Anahata chakra, dans le centre cardiaque.

  • Visuddha chakra, à la base de la gorge

  • Ajna chakra, à l’arrière des yeux à la hauteur des sourcils.

  • Sahasrara chakra, légèrement au-dessus du sommet de la tête, le « lotus aux mille pétales ».

 

Il se peut que ces chakras correspondent aux glandes endocrines.

Chakras.JPG
angkor-1-234x300.jpg

LIENS