Oiseaux.jpg

SOIN MAÏEUTIQUE

Tereseeau-300x286.jpg

UN SOIN PROFOND

Ma spécificité est de permette à une personne, au cours d’une relaxation, de connecter à sa profondeur, la part intelligente et éveillée au fond d’elle-même, la fine pointe de l’âme, là où le coeur est véritablement ouvert…
Le dialogue se poursuit au cours de la relaxation.
Ainsi coïncider avec soi-même, se laisser guider par cette part profonde, permet de trouver les réponses auxquelles nous n’avions pas pensé et qui sont pourtant d’une évidente simplicité.
En travaillant sur ce mode, de véritables fulgurances nous traversent, la «synchronicité» de Yung devient quotidienne, et tout cela permet une compréhension accrue du vécu.
On peut alors aller chercher en soi-même les forces de se détacher et de transcender des situations difficiles, voir inextricables, afin de découvrir une nouvelle issue.

POURQUOI CE MOT
« MAÏEUTIQUE »

J’ai emprunté ce terme à Socrate (sa mère était maïeuticienne : sage-femme), dans le sens de faire « accoucher les esprits, et destiné à faire exprimer un savoir caché en soi. La Maïeutique est appliquée aux personnes qui ignorent qu’elles savent. »
Tout se passe comme si certains savoirs logent dans nos esprits : nous avons contemplé la vérité et il suffit de nous en ressouvenir.
On pourrait encore dire : s’ouvrir à une vision par le « noùs », dimension souvent oubliée. Le « noùs » est l’imaginaire créatif.
Ce travail offre une part importante à l’intuition, celle dont parle Thérèse d’Avila : « Connaissance simple et directe de la vérité, du vrai. »

IMG_3620.PNG